En Balade En Vacances EN VADROUILLE

Une expérience unique en France, La Loire à vélo

Loire à vélo

Savez-vous quel est le plus ambitieux chantier du tourisme durable mené ces dernières années ? C’est la « Loire à Vélo », une véloroute unique en France et qui permet de suivre le cours de la majestueuse Loire sans émettre de CO2. Et sur cet itinéraire cyclable balisé, il y en a pour tous les goûts puisqu’on peut parcourir plus de 800 kilomètres à vélo !

Ce projet original et écologique mené par les régions Centre et Pays de Loire a rapidement rencontré un vif succès auprès des clientèles européennes déjà converties à la culture vélo (allemands, néerlandais, suisses, scandinaves), mais aussi des visiteurs venus d’horizons plus lointains (Américains, Australiens …).

Une fréquentation record

Ils sont plus de 800 000 à pédaler chaque année sur la Loire à Vélo. Rien d’étonnant car cette activité dispose de nombreux atouts au regard des tendances actuelles : gratuité, caractère éco-responsable du cyclotourisme, facilité d’accès et de pratique et une belle organisation sur le trajet avec les nombreuses formules de location de vélos, d’hébergement et de restauration mises en place sur le trajet de la Loire à Vélo.

 

Un itinéraire à la carte à la portée de tous

L’itinéraire n’a pas été conçu pour les rouleurs forcenés ! C’est au contraire une offre de promenades pour tous, destinée à être pratiquée au goût et au rythme de chacun, petit ou grand, jeune ou senior. Pour cela, la majeure partie des étapes recommandées ne dépasse pas 40 km. Distance délibérément « tout public » qui correspond à 4 heures maximum de vélo par jour, fractionnables à volonté. De quoi permettre d’organiser sa journée en combinant au mieux pauses de nécessité, arrêt pique-nique et visites culturelles. L’itinéraire de la Loire à vélo est par ailleurs fidèle à celui de son fleuve hôte : plat et langoureux ! Ainsi, les familles peuvent parcourir la Loire à Vélo avec leurs enfants, mêmes jeunes, et vivre des vacances natures sur les bords de Loire.

Un réseau structuré pour des vacances à vélo sans tracas

La Loire à Vélo répond à toutes les envies : balade familiale d’une journée, week-end, pont ou semaines de vacances itinérantes. Et pour faciliter l’accès à la Loire à vélo, un réseau structuré de professionnels du tourisme vous proposent des services spécifiquement étudiés, tout au long de l’itinéraire de la Loire à Vélo : portage des bagages d’une étape à l’autre, hébergement (maison d’hôtes, campings, hôtels …), restauration, location et réparation de vélos … Et pour couronner le tout, une ligne TER longe le fleuve, ce qui vous permet de démarrer et d’arrêter vos vacances itinérantes à vélo où bon vous semble.

En amont, un itinéraire nature et sauvage

Îles, bras morts, bancs de sable, faune et flore spécifiques, crues et basses eaux : la descente du fleuve est un régal pour tous les amateurs de grand air et d’espaces préservés… Elle l’est plus encore pour les randonneurs en roue libre de « La Loire à Vélo », à qui les rives du fleuve offrent un accès privilégié. L’avantage de découvrir sans bruit une nature sauvage dont le « motorisé » n’aurait évidemment aucune chance de percevoir le moindre secret. Glissant en balcon panoramique sur les fameuses « levées » (digues) de Loire, rejoignant par chemins creux le lit du fleuve, le touriste-écolo ne manquera rien de l’étonnant territoire ligérien : grandes plages désertes, immenses bancs de sable ou « boires » (bras morts) abandonnés par les basses eaux de l’été.

Observatoire idéal pour traquer, jumelles ou téléobjectif en main, sternes, grèbes, balbuzards ou autres hérons cendrés, castors ou poissons de Loire, bref pour repérer toute une vie sauvage invisible depuis une voie fréquentée. Besoin d’explications ? Envie d’en savoir plus sur les écosystèmes locaux ? Une pléiade de centres, musées, panneaux et espaces pédagogiques est disséminée tout au long de l’itinéraire cyclable, qui apportera, en plus d’une occasion de halte bienvenue, toutes les réponses aux questions et interrogations posées par le fleuve, telles que le réseau des Maisons de Loire.

 

Du Bec d’Allier aux abords d’Orléans, la partie la plus sauvage du tracé.

On l’a dit, « La Loire à Vélo » est, d’abord, une randonnée nature, mais c’est à l’évidence dans sa partie amont que l’itinéraire est le plus fidèle à l’image de son fleuve libre et sauvage.

Premier rendez-vous avec la nature sauvage, la réserve naturelle Val de Loire où une multitude de sentiers courent, entre La Charité-sur-Loire et les abords de Sancerre. Vous trouverez de nombreuses explications sur ce lieu au Pavillon du Milieu de Loire de Pouilly/Loire ou bien encore à la Maison de Loire de Belleville sur Loire. A quelques kilomètres en aval, sur la rive droite, à Bonny-sur- Loire vous pourrez profiter, sur une demi-douzaine de kilomètres, de l’un des plus jolis tronçons du « voyage » : le cours buissonnier d’une petite rivière qui vient confluer un peu plus loin avec le fleuve … magique ! Passé l’écluse de Combles, un superbe chemin de halage (4,5 Km) amène tout droit sur l’extraordinaire Pont-Canal de Briare.

Vous pourrez ensuite poursuivre vos vacances itinérantes en aval, à la découverte des majestueux châteaux de la Loire, pour une itinérance douce et culturelle.

 

Informations pratiques

La Loire à Vélo : http://www.loireavelo.fr/
Maison de Loire du Cher : http://maisondeloire18.fr/

 

SHARE

Leave Your Reply

*